flShow - Carousel
Accueil du site > Un peu d’histoire>La croisade

La croisade


1589, durant la ’’Ligue’’, le vicomte de Mirepoix s’empara du site,’’pour le roi’’ contre le maréchal de Joyeuse...Mais il le récupéra, nul ne sait comment...

Chevalier du roy, Jean de Pressoires, acheta la baronnie, et en 1655, sa femme la léguera à François de Roux, conseillé du roi, juge mage de Carcassonne.

Durant l’année 1680, LouisXIV, érigea la baronnie en marquisat, et sous le titre de François de Roux de Sainte Colombe, son fils fut reçu en 1695 président aux requêtes du parlement de Toulouse. En 1722, il rend hommage au roi pour son marquisat de Puivert, auquel sont toujours rattachés les droits accordés au XIIIé siècle...

Cette noble famille exerça les plus hautes fonctions a u parlement de Toulouse.Son petit fils, l’aîné, Bernard-Emmanuel de Roux, fut capitaine au régiment royal-picardie, major dans celui de guienne, émigra en 1791, et fut colonel, maréchal de camp, et aide de camp de Monsieur. Arrêté en 1804, engeolé au Temple, à Vincennes, puis à Angers ; il nous laisse un poignant témoignage de sa captivité. Mais il sort le 15 avril 1814 et fut nommé par Louis XVIII ’’en reconnaissance de ses courageux services’’ gouverneur de Vincennes. Chevalier puis officier de la légion d’honneur, commandeur de Saint-Louis, fut pair de France en 1829.Il demanda le 22 février 1818, en sa qualité de seigneur haut justicier des lieux de Sainte Colombe, Rivel, Villefort, et Puivert, d’être remis en possession ; à la préfecture de l’Aude.

Le château en partie démantelé, fut classé en 1907. Mais ceci n’empêcha pas la bêtise de certains de s’abattre sur le bâtiment. Quelques campagnes de sauvegardes ont été menées par la famille de Ginesté-Puivert durant les années 1950, 1970.

Aujourd’hui encore, Arnaud MIGNARD, propriétaire du site, perpétue cette tradition d’indépendance et de rayonnement culturel attaché au château. Par une présence constante, des campagnes de restauration annuelles et un combat acharné face aux institutions, dans une lutte désuète et incohérente, il lui redonne vie, permet au plus grand nombre et aux générations futures de s’approprier une part de l’Histoire de France.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | webmail | Réalisation www.8iemeclimat.net